Marie Côté

Le son est rond

Date de production
2013
Technique d'expression
Biscuit de porcelaine et gesso sur panneau de bois
Dimensions
136,5 x 121,2 x 26 cm
À propos de Marie Côté

Née à Montréal en 1955

L’artiste québécoise Marie Côté pratique la céramique et la sculpture pour ses qualités matérielles, mais aussi sonores. Elle s’intéresse entre autres à la résonnance des objets de porcelaine et de céramique. En passant par le modelage, elle explore la sculpture, s’inspirant des liens entre l’objet et l’espace qui l’entoure. Côté participe à de nombreux projets collectifs et multidisciplinaires reliés aux arts visuels. À la suite d’une résidence à Inukjuak au Nunavik, elle explore en compagnie de musiciens et de chanteuses, l’association entre le chant de gorge traditionnel inuit et les sonorités de la porcelaine. Elle se penche dès lors sur les représentations et traditions du Nord. Elle participe également à des festivals de musique et d’art numérique à Montréal, à Toronto et au Saguenay.

À propos de Le son est rond

Formée d’une trentaine de bols circulaires en porcelaine dont l’intérieur est tourné vers le spectateur, cette œuvre souligne l’importance de ce qu’on désire mettre dans cet objet du quotidien. Côté sait que l’intérêt du bol vide vient de ce que l’on y met ou désire y mettre. De plus, ce vide pourrait être rempli par du son, il devient alors un amplificateur. En approchant de l’œuvre, et en tendant l’oreille, le spectateur s’aperçoit que, comme un coquillage, la sculpture amplifie le son ambiant. L’œuvre ne produit aucune sonorité en elle-même, mais nous transmet l’écho de son environnement. En plus de traiter des possibilités sonores de l’objet, l’ensemble qui compose Le son est rond interagit aussi avec la lumière. Le relief qui apparaît crée un jeu de profondeur ; certains bols se révélant plus profonds qu’ils ne le sont en réalité.

À vous de jouer!

Activité en lien avec cette œuvre

Suggestions
Suggestions de médias
  • TULLET, Hervé (2012). Jeu de sculpture.
    Paris : Phaidon, 16 p.