À l'enseigne!

Activité de création

Niveau(x)
Durée
2 périodes

Mise en situation

L’art peut se mettre au service d’un message. À l’époque du sculpteur Jean-Baptiste Côté, les enseignes permettaient aux citoyens, souvent moins éduqués qu’aujourd’hui, de saisir une information, sans avoir à lire. Ceux-ci pouvaient donc identifier les commerces devant lesquels ils se promenaient. D’ailleurs, la qualité de la confection d’une enseigne confirmait aussi le savoir-faire de l’artisan, la maîtrise qu’il avait de son art. Dans cette activité, les élèves seront appelés à créer une petite enseigne représentant une spécialité dans l’école faisant partie de l’horaire des classes ou occupant un local spécifique.

Liens avec la Progression des apprentissages

  • Étudier et repérer des éléments précis de l’organisation de l’espace ;
  • Réaliser une création plastique médiatique ;
  • Créer un bas-relief en s’inspirant du travail de Jean-Baptiste Côté.

Connaissances mobilisées

  • Rechercher quelques idées liées à la proposition de création médiatique en tenant compte du message et des destinataires ;
  • Utiliser différents modes d’organisation de l’espace en fonction du message visuel et des destinataires.
Matériel
  • Carton rigide pour le fond (8 x 1 pouces)
  • Cartons récupérés pour coller les images (ex. : boîtes de céréales)
  • Magazines
  • Médium acrylique ou un mélange de colle blanche avec un peu d’eau
  • Crayons feutres noirs à pointe large
  • Crayons feutres de couleur
  • Petits morceaux de cartons ou de styromousse ou rondelles de mousse autocollante (espaceurs)
  • FACULTATIF : Ruban adhésif double face (pour les espaceurs)
  • FACULTATIF : petits aimants ou attaches autocollantes de type Velcro
  • FACULTATIF : exemple d’enseignes de magasins (voir la section lien d’intérêt sous l’activité)
Étapes de réalisation
  1. Observer et présenter l’œuvre de Jean-Baptiste Côté en posant les questions suivantes :
    -Que voyez-vous ?
    -Comment les différents éléments sont-ils placés les uns par rapport aux autres ?
    -Est-ce que cela modifie la façon dont on regarde l’œuvre ?

  2. Expliquer ce qu’est une image médiatique.

  3. Afin de créer une enseigne, faire choisir aux élèves une spécialité dans l’école, celle-ci peut faire partie de l’horaire des classes ou occuper un local spécifique (musique, gymnase, anglais, secrétariat, direction, etc.)

  4. Rechercher et découper dans des magazines des images qui correspondent au sujet choisi, sans tenir compte des dimensions.

  5. Rappeler aux élèves que les modes d’organisation de l’espace influencent le message dans une œuvre médiatique.

  6. Amener l’élève à explorer plusieurs agencements des images trouvées en utilisant les modes d’organisation étudiés en classe. Ne pas oublier de laisser de l’espace pour inscrire le nom de la spécialité.

  7. Coller les images choisies, individuellement, sur des cartons récupérés et les découper.

  8. Coller finalement l’ensemble en utilisant des espaceurs pour donner du relief à certaines images, les mettant ainsi en vedette, sur un plus grand carton.

  9. Inscrire en lettrage travaillé le nom de la spécialité avec un feutre noir à pointe large. Ajouter de la couleur au crayons feutres, au besoin.

  10. Recouvrir de médium acrylique ou d’un mélange de colle et d’eau pour assurer une pérennité.

  11. FACULTATIF : ajouter des aimants ou des velcros afin d’accrocher les enseignes aux endroits appropriés.

Suggestions
Suggestions de médias
  • LARROCHE, Caroline (2014). Collages et photomontages : découper-coller, tout un art.
    Paris : Éditions Palette, 32 p.

Partagez votre expérience!

Vous avez testé cette activité? Envoyez-nous une photo du résultat!

Vous pouvez également recommander cette activité aux autres utilisateurs.