Charles Daudelin

Maquette pour « Éclatement II »

Date de production
1997
Technique d'expression
Plexiglas peint et résine d'époxy
Dimensions
12 cm (hauteur) x 56 cm (diamètre)
À propos de Charles Daudelin

Granby, 1920 - Montréal, 2001

Né à Granby en 1920, Charles Daudelin étudie à l’École du Meuble de Montréal, où Paul-Émile Borduas lui enseigne, ainsi qu’à Paris à la suite de l’obtention d’une bourse octroyée par le gouvernement français. Peintre, sculpteur et dessinateur, Charles Daudelin compte parmi les pionniers de l’art public au Québec. Sa carrière prend son envol au cours des années 1940, période où le milieu artistique québécois est en pleine effervescence. Il s’intéresse alors à deux grands mouvements artistiques qui influenceront son art : le cubisme et le surréalisme. Il développe ainsi une pratique multidisciplinaire avec des réalisations dans les domaines du théâtre de marionnettes et de l’art public, entre autres. Il réalise aussi des trophées, tels que celui du Gala des masques. Il reçoit plusieurs honneurs tout au long de sa carrière. Il est reçu membre de l’Académie royale des arts du Canada en 1972 et Grand officier de l’Ordre national du Québec en 1998.

À propos de Maquette pour « Éclatement II »

Logée sur la Place de la Gare à Québec, la magistrale œuvre d’art public, Éclatement II est une sculpture-fontaine. Elle a été réalisée sur le même modèle qu’Embâcle, une œuvre précédente de Daudelin, trônant sur la Place du Québec à Paris. Pour l’artiste, les deux créations sont liées, entre autres puisqu’elles sont toutes les deux installées dans les deux capitales de la francophonie d’Amérique et d’Europe. La sculpture évoque la grande force de l’eau et son importance comme source d’énergie et de développement, particulièrement au Québec. Au centre, le puissant jet de la fontaine explose et donne l’impression d’avoir déplacé trois immenses plaques tectoniques en se frayant un chemin vers le ciel.

Sur le cercle du béton entourant un texte de Bernard Lavoie ajoute à la poésie de l’œuvre : « Imagine ! Imagine l’aventure humaine au cœur de l’eau sauvage, apprivoisée ! Nous sommes les vagues puissantes de la pensée, les torrents de l’avenir et la lumière qui jaillit du Nord. Nous changeons le monde, libres sur la toile immense de nos rêves les plus fous. »

À vous de jouer!

Activité en lien avec cette œuvre

Suggestions
Suggestions de médias
  • DAUDELIN, Charles (1998). L'Avenir retrouvé ou la résurrection des rêves.
    Laval : Les 400 coups, 111 p.
  • DEMPSEY, Amy (2007). Destination art : [200 lieux insolites à travers le monde].
    Paris : Thames & Hudson, 272 p.
  • LANDRY, Pierre (2011). 1961-2011, 50 ans d'intégration des arts à l'architecture 1961-2011, 50 ans d'intégration des arts à l'architecture.
    Québec : Ministère de la culture, des communications et de la condition féminine, 132 p.