L’oiseau de Riopelle se multiplie à l’infini

Activité de création

Niveau(x)
Durée
1 période

Cette œuvre de Riopelle est immense. Elle se compose de trois tableaux et mesure 40 mètres de long. Chaque grand tableau se subdivise en plusieurs sections. Par exemple, dans la partie centrale du triptyque, on en compte 10. Ces sections de mêmes dimensions sont en fait les dimensions de la table sur laquelle Riopelle travaillait dans son atelier à l’Île-aux-Oies.

Cette murale a été réalisée, en partie, en posant des objets sur la toile et en vaporisant de la peinture en aérosol dessus. L’artiste retirait ensuite les objets pour nous laisser voir la forme générale et le contour de l’objet.

Parmi les objets intégrés par l’artiste, on retrouve une rame, des gants de caoutchouc, un poinçon, un fer à cheval, des clous, un ventilateur, des boulons, un filet, etc. Riopelle a procédé par addition, accumulation et superposition de motifs pour créer un effet de foisonnement.

Dans cette activité, les élèves réaliseront un dessin par frottis inspiré de la démarche artistique de Jean-Paul Riopelle qu’ils assembleront pour créer une grande fresque collective.

Liens avec la Progression des apprentissages

  • Entrer en contact avec l’œuvre L’Hommage à Rosa Luxembourg de Jean-Paul Riopelle;
  • Rechercher une idée liée à la proposition de création;
  • Expérimenter les gestes transformateurs liés à la technique du frottis;
  • Utiliser les modes d’organisation de l’espace pour faire la composition collective;
  • Raconter son expérience.

Connaissances mobilisées

  • Textures et motifs variés;
  • Tracer à main levée;
  • Découper et enduire une surface de colle;
  • Énumération, juxtaposition, répétition et alternance.
Matériel
  • Feuilles de papier brouillon pour les tests
  • 1 Feuille de papier ou de carton blanc 28 cm x 43 cm
  • Morceaux de crayons de cire, le papier retiré
  • Éléments texturés pour créer des motifs (ex : petits morceaux de carton ondulé, de ruban troué, d’échantillon de papier peint texturé, de papier sablé, de grillage, pièces de monnaie, anneaux métalliques, etc.)
  • Crayon de plomb
  • Retailles de papiers colorés mesurant plus ou moins 10 à 15 cm
  • Ciseaux
  • Colle en bâton
Étapes de réalisation
  1. Sur une feuille de papier brouillon, expérimenter la technique du frottis. Placer un élément texturé sous la feuille. Tenir le crayon de cire sur le côté et frotter en appuyant fermement pour faire apparaître le motif créé par l’empreinte de l’élément sous la feuille.

  2. Répéter le test avec différents éléments texturés.

  3. À partir des résultats obtenus, choisir les éléments les plus intéressants à utiliser pour travailler la composition finale.

  4. Placer la feuille blanche à la verticale. Il est important de respecter cette consigne car, dans la grande murale, chaque dessin sera aligné côte à côte. D’ailleurs, cette murale pourra être divisée en trois grandes sections, comme celle de Riopelle.

  5. Débuter avec un élément et faire apparaître le motif en frottant le crayon de cire.

  6. De dimensions et de couleurs variées, les motifs créés peuvent être énumérés, répétés, se juxtaposer ou s’alterner à différents endroits. Des zones de blanc peuvent être conservées.

  7. Lorsque le fond est complété, dessiner, avec le crayon de plomb, deux ou trois petites silhouettes d’oiseau sur des retailles de papier coloré.

  8. Les découper et les coller sur le fond abstrait.

  9. Regrouper les dessins et déterminer leur emplacement dans la murale afin d’obtenir une séquence intéressante et créer un bel effet d’ensemble.

Suggestions
Suggestions de médias
  • MERVEILLE, David (20171). À quoi rêvent les crayons le soir, au fond des cartables?.
    Namur, Belgique : Mijade, 32 p.

Partagez votre expérience!

Vous avez testé cette activité? Envoyez-nous une photo du résultat!

Vous pouvez également recommander cette activité aux autres utilisateurs.